Déplacements transfrontaliers

Depuis le 15 juin, les voyages (essentiels et non essentiels) depuis et vers les pays suivants sont autorisés :

  • Pays de l’UE
  • Pays de l’espace Schengen
  • Royaume-Uni

Les déplacements au sein des pays de l’UE, des pays de l’espace Schengen et du Royaume-Uni ne font donc plus l’objet de restrictions.

Les voyages non essentiels depuis et vers d’autres pays demeurent toutefois interdits jusqu’au 30 juin 2020 inclus. Cette interdiction est susceptible d’être prolongée après cette date. Update 16/06

Remarque: Le site web du SPF Affaires étrangères (www.diplomatie.belgium.be) ou de l’UE (https://reopen.europa.eu/fr/) doit TOUJOURS être consulté afin de disposer de la mise à jour des conseils aux voyageurs. Attention, c’est réservé aux citoyens. Nous, policiers belges, ne sommes plus autorisés à restreindre ces déplacements. Il appartient donc aux autorités et aux services de police du pays concerné de prendre des mesures.

Sont considérés comme déplacements transfrontaliers essentiels : 

  • les déplacements professionnels (y compris des travailleurs saisonniers), pour les secteurs essentiels comme non essentiels, y compris les déplacements entre le lieu de travail et le domicile ; Une attestation de l’employeur ou un document « indépendant» est recommandé à cet égard. A cette occasion, les travailleurs peuvent également effectuer leurs courses; Update 16/06
  • la livraison de biens à des entreprises et commerces;
  • la livraison à des particuliers dans le cadre de l’e-commerce, quelle que soit la nature des biens ;
  • les déplacements nécessaires à la poursuite d’un traitement médical à l’étranger ;  
  • les déplacements de diplomates et autres fonctionnaires internationaux ;
  • les déplacements nécessaires à l’assistance et les soins aux personnes vulnérables;
  • les déplacements des personnes ayant besoin d’une protection internationale ou se déplaçant pour d’autres motifs humanitaires respectant le principe de non-refoulement ;
  • les déplacements nécessaires aux soins et bien-être des animaux ;
  • les déplacements nécessaires à l’application des modalités de garde alternée d’enfants ;
  • les déplacements pour se rendre chez son partenaire ou son/ses enfants mineurs ne vivant pas sous le même toit ;
  • pour rendre visite aux membres de la famille qui habitent dans un pays limitrophe ; Update 16/06
  • les déplacements dans le cadre d’un déménagement ;
  • les déplacements nécessaires à la passation d’actes ;
  • les déplacements nécessaires au respect de l’obligation scolaire (y compris pour louer ou mettre fin à la location d’un logement d’étudiant);
  • les déplacements pour assister à une cérémonie funéraire;
  • les déplacements pour assister à un mariage civil/religieux, en qualité de futur conjoint, de témoin ou de ministre du culte;
  • les déplacements pour conduire un membre de la famille à l’étranger pour qu’il puisse y exercer un travail ;
  • les déplacements nécessaires pour faire effectuer les réparations urgentes pour garantir la sécurité des véhicules ;

Pour ces déplacements transfrontaliers essentiels, il est recommandé dans tous les cas de disposer d’une preuve acceptable. Update 16/06

A partir du 1/07, il est autorisé d’organiser des camps d’été à une distance maximale de 150 km des frontières belges

Modalités :

  • Les mesures nécessaires doivent être prises pour garantir le respect des règles de distanciation sociale, en particulier une distance d’1, 5 mètres entre chaque personne. Cette règle ne s’applique toutefois pas :
    • aux personnes vivant sous le même toit ;
    • aux petits groupes d’enfants et d’adolescents encadrés par les services de protection de la jeunesse vivant en « situation familiale »  avec des surveillants ;
    • entre les enfants de moins de 12 ans.
  • En cas d’utilisation des transports en commun (ou tout autre moyen de transport organisé par une autorité/institution publique), toute personne de 12 ans et plus est tenue de se couvrir le nez et la bouche au moyen d’un masque ou de toute autre alternative en tissu. Cette obligation est d’application dès la présence à un point d’arrêt ou l’entrée dans une infrastructure ou dans un moyen de transport d’une société de transport en commun, en ce compris les aéroports.

La Cellule internationale du Centre de crise a rédigé un document qui précise les déplacements autorisés dans le contexte international, ainsi que leurs modalités. 

Last update: 16/06/2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :